Bon à savoir

Creuser un trou dans son jardin et bêcher sans se fatiguer

Les bons outils vous faciliteront la tâche. Une bêche bien aiguisée est le meilleur outil si vous essayez de creuser un trou assez grand pour planter un grand arbuste. Veillez à ce que la lame soit débarrassée de toute boue ou argile séchée. Affûtez le bord avec une lime à métaux pour maximiser l’efficacité de la pelle dans le sol.

Comment creuser un trou dans votre jardin et le bêcher sans vous fatiguer ?

Creuser avec une pelle pour poteau

La pelle pour trous de poteau est en fait deux pelles distinctes articulées au sommet de leur lame. Elle fonctionne comme une combinaison pelle/pince. Vous pouvez utiliser cet outil en rapprochant les manches et en plongeant les lames dans le sol. Les lames attraperont la terre lorsque vous sortirez les poignées. Tenez les poignées écartées et sortez la pelle du trou.

Videz ensuite la charge en tirant sur les poignées. En raison de la faible largeur du trou, les pelles à trous de poteau peuvent être difficiles à utiliser dans les trous profonds. Pour retirer la terre des trous profonds, vous pouvez avoir besoin d’un pied-de-biche et d’une petite bêche de jardin.

Creuser avec une tarière manuelle

Pour creuser votre trou, vous pouvez utiliser une tarière manuelle. Vous poussez la tarière dans le sol en tournant la poignée. La terre est poussée à la surface par les mâchoires parallèles. Si ces tarières manuelles peuvent être utilisées pour creuser un ou deux trous, elles ne sont pas idéales pour creuser un grand nombre de trous.

Découvrir aussi :  Installation d'alarme sonore extérieure et voisins : que dit la loi ?

Vous aurez peut-être besoin d’une tarière électrique pour effectuer le travail. La vis sans fin agit comme un tire-bouchon géant, tordant la terre à la surface du sol lorsqu’elle y pénètre.

Creuser avec une tarière électrique

Bien que cela semble simple, ces machines peuvent être très lourdes et demander beaucoup plus de force. La tarière se pliera si vous ne vous tenez pas aux poignées. Les tarières électriques peuvent être lourdes et difficiles à mettre en place dans votre dos. Il existe de nombreuses options pour les tarières électriques. Elles existent en différentes tailles et longueurs, et peuvent être utilisées avec des modèles pour une ou deux personnes.

Ces tarières sont alimentées par des moteurs à essence, ce qui vous permet de creuser un trou rapidement et sans vous sentir fatigué. La tarière s’enfonce dans le sol et doit être soulevée régulièrement pour lui permettre d’éjecter la terre. Le moteur à essence est très lourd, ce qui peut le rendre fatigant. Une tarière à arbre flexible peut être louée si vous travaillez seul.

Ce modèle est équipé d’un moteur à distance qui peut être installé dans le sol. Le moteur est alimenté par un arbre flexible qui transmet la puissance à la tarière. Les tarières à deux personnes sont plus intuitives car quatre mains tiennent les poignées, et deux personnes soulèvent et déplacent l’outil.

Il est important que les deux opérateurs tiennent les poignées à tout moment. Cela permet de s’assurer que le trou final est droit et que la tarière peut être contrôlée au cas où elle heurterait un rocher. Les outils électriques sont un excellent outil si vous voulez creuser un trou rapidement et facilement. Il est important de comprendre le fonctionnement des tarières électriques.

Découvrir aussi :  Comment trouver des boules de Noël originales et de qualité ?

Avant d’emporter l’appareil chez vous, assurez-vous que le loueur vous en explique les fonctions. Ne mettez pas les gaz à fond lorsque vous commencez le trou. Au contraire, ralentissez et augmentez la vitesse au fur et à mesure que la tarière pénètre dans le trou. Arrêtez de creuser lorsque vous rencontrez de gros rochers et utilisez une barre de fer pour les retirer. Utilisez toujours des équipements de sécurité lorsque vous utilisez des tarières.

Utilisez une mini-pelle en bon état

Une mini-pelle est une excellente option pour creuser facilement. Une mini-pelle, une petite pièce ou un équipement de construction pesant entre 0,5 et 6,5 tonnes, est un choix idéal. Les mini-pelles peuvent être utilisées pour creuser dans le drainage, l’aménagement paysager, l’excavation de fondations, le forage, le levage et le nivellement.

En raison de leur petite taille, de leur capacité à creuser et à remblayer, et de leur visibilité à 360 degrés, elles sont particulièrement utiles pour travailler dans des endroits difficiles d’accès. Les mini-pelles sont divisées en différentes catégories. Il existe de nombreux types de mini-pelles. Elles sont classées en fonction de leur poids :

  • -0,5 à 2 Tonnes
  • 2 à 3 tonnes, ce qui est le plus courant
  • 4 à 6 tonnes

Les mini-pelles moyennes pèsent entre 7 et 12 tonnes. Elles constituent une catégorie intermédiaire entre les mini-pelles et les pelles lourdes.

Composants des mini-pelles

La mini-pelle, machine automotrice, est composée d’un châssis et de roues qui peuvent être déplacées sur des chenilles ou à la main. Le châssis est surmonté d’une structure qui peut pivoter sur une rotation continue de 360 degrés. La tour ou la structure porte le moteur, la cabine du conducteur et les composants hydrauliques qui actionnent la flèche et le bras. Les accessoires fixés comprennent le godet, le marteau hydraulique et la foreuse.

Découvrir aussi :  Que préférer entre une éolienne domestique et des panneaux photovoltaïques ?

Une lame à l’avant de la mini-pelle permet de la stabiliser lorsqu’elle travaille en statique. Sa motorisation peut être diesel ou diesel-électrique. La vente de mini-pelles d’occasion peut être aussi rentable que celle de grosses pelles. Le marché a été multiplié par trois au cours des dix dernières années avec la vente de plus de unités. La finition de la mini-pelle est un détail important qui peut confirmer ou infirmer votre décision d’achat. La qualité des soudures utilisées sur la mini-pelle est une indication de la qualité globale de la mini-pelle. Un carénage peut également protéger les moteurs et les tuyaux.

Un carénage permet de protéger les moteurs et les tuyaux en cas de choc. Les mini-pelles sans carénage seront plus susceptibles de voir leurs tuyaux arrachés. Pour éviter d’endommager les chenilles lors des manœuvres, les moteurs des chenilles peuvent être protégés. Les mini-pelles sont plus sûres Les fabricants s’efforcent d’améliorer la sécurité des opérateurs en augmentant la visibilité de la cabine, en améliorant le confort de l’opérateur pour prévenir les douleurs dorsales et les tensions musculaires, ainsi qu’en augmentant la stabilité des mini-pelles.