Bon à savoir

Comment utiliser du bicarbonate de soude contre les doryphores ?

Le doryphore est un insecte ravageur qui constitue un problème sérieux dans de nombreuses régions du monde. Même s’il est moins craint en France de nos jours, il n’en reste pas moins un nuisible dont il faut s’occuper rapidement et de manière décisive. Si vous en avez repéré un spécimen dans votre jardin ou votre potager, mais que vous ne souhaitez pas l’éliminer avec un produit chimique, le bicarbonate de soude se recommande à vous. Apprenez ici comment l’utiliser pour lutter contre le doryphore, et découvrez quelles autres options s’offrent à vous.

Savoir reconnaître le doryphore

Apprenez à reconnaître le doryphore, ses larves et ses œufs pour pouvoir l’éliminer de votre jardin.

De forme ovale, le doryphore adulte mesure environ 1 cm de long. Il présente des taches noires sur son thorax brun-roux et ses élytres sont jaune clair avec des bandes noires. Sa tête jaune est marquée d’une tache qui s’apparente à un « V ».

comment reconnaitre le doryphore

Les œufs du doryphore mesurent environ 1,5 mm de long pour 0,8 mm de large. Ils sont rassemblés par groupes de 20 à 30 et se retrouvent sur la face inférieure des feuilles.

La larve s’apparente à une chenille. Sa petite tête noire présente une paire de mandibules et des antennes. Son thorax est rouge-orangé.

Quels sont les dégâts que commet le doryphore ?

Le doryphore se reconnaît également aux dégâts qu’il commet. Les doryphores adultes ne sont pas les seuls à ravager les jardins. Les larves dévorent elles aussi les tubercules, les tiges et les feuilles de pomme de terre. Ils s’en prennent aussi à d’autres solanacées comme la tomate. On estime qu’un doryphore adulte consommerait environ 10 cm2 de feuillage par jour.

Découvrir aussi :  Comment différencier et faire fuir une belette ou une fouine ?

Si vous laissez les doryphores se reproduire dans votre jardin ou potager, vous pouvez vous retrouver avec de sérieux dégâts comme une destruction totale des parties aériennes de vos plantes. En plus d’une diminution du rendement, cela peut augmenter le risque de récolter des pommes de terre susceptibles d’induire une intoxication alimentaire.

Comment utiliser le bicarbonate de soude pour éliminer le doryphore ?

Le bicarbonate de soude est une substance efficace contre de nombreux insectes nuisibles, dont le doryphore. Il vous faudra réaliser un insecticide maison, puis le pulvériser sur vos cultures.

Mélangez trois cuillères à soupe d’huile végétale à une cuillère à café de bicarbonate de soude pour obtenir une substance assez pâteuse. Ensuite, diluez-la dans un litre d’eau. Si la surface de votre jardin est relativement grande, vous pouvez augmenter la quantité de produit en respectant ces précédentes proportions.

Pulvérisez votre insecticide dans le jardin une fois par semaine, pendant trois semaines. Cela sera suffisant pour vous épargner toute autre invasion de doryphores. Prenez le soin de vaporiser vos plantes de façon complète, aussi bien sur les feuilles que sur les fruits et les tiges.

se débarrasser du doryphore

Quels autres moyens naturels pour lutte contre le doryphore ?

L’utilisation du bicarbonate de soude n’est qu’une des méthodes à votre disposition pour en finir avec les doryphores. D’autres méthodes pourraient vous intéresser davantage :

  • Utilisez un insecticide à base d’ail : faites bouillir de l’ail écrasé (250g) dans un litre d’eau de pluie ou de source. Laissez la solution reposer pendant 12 bonnes heures, avant de la filtrer et de la diluer au 1/20e. La dernière étape consiste à ajouter une cuillerée à soupe de savon noir liquide. Vous pourrez ensuite vaporiser vos plantes avec votre insecticide maison. Faites-le deux ou trois fois, à cinq jours d’intervalle ;
  • Le ramassage manuel : cela paraît un peu trop simple, et assez fatigant, mais vous pouvez tout simplement ramasser les doryphores à la main. N’oubliez pas les larves et les œufs. Inspectez soigneusement vos plantes pour les dénicher et brûlez-les ensuite ;
  • L’utilisation de nématodes : les nématodes sont des vers microscopiques qui parasiteront, puis tueront vos doryphores. Ils se vendent sous forme de poudre que vous devez diluer dans de l’eau. Procurez-vous un pulvérisateur dans lequel vous mélangerez l’eau et la poudre avant de vaporiser vos feuilles.
Découvrir aussi :  La domotique dans une maison : ses avantages et inconvénients

Comments are closed.