Travaux

Quels sont les avantages et inconvénients des panneaux en bois MDF ?

Le MDF, également connu sous le nom de panneau de fibres de densité moyenne, est un matériau de construction commun utilisé dans la décoration intérieure et la fabrication de meubles. Le MDF (Medium Density Fiberboard) a été produit pour la première fois aux États-Unis dans les années 1970.

Il a été créé à partir d’une erreur d’usinage de 1966. Le panneau de fibres de densité moyenne (ou MDF) présente de nombreux avantages, tant pour les bricoleurs expérimentés que pour les novices. La polyvalence et la facilité d’utilisation du MDF pour la finition des projets présentent toutefois quelques inconvénients.

Quel est le processus de fabrication des panneaux en bois MDF ?

Le support est un composite de fibres de bois provenant de bois de feuillus et de résineux. Il est fabriqué en plusieurs étapes, que l’on peut résumer ainsi :

Les particules de bois sont ensuite réduites en copeaux de 5 à 40 mm. Elles subissent ensuite une opération de défibrage à la vapeur et sont mélangées à un matériau collant, composé d’un liant tel que l’urée-formaldéhyde ou la mélamine-formaldéhyde, d’un catalyseur et parfois d’autres additifs.

Après séchage, le matériau fibreux est soumis à une pression élevée pour former des panneaux. Ces panneaux sont ensuite découpés en différentes tailles.

Les avantages des panneaux de bois MDF, fibres de moyenne densité

Le MDF offre de nombreuses possibilités de bricolage que le bois dur massif n’offre pas. Bien qu’il soit dense, le MDF est facile à travailler. Ce matériau composite n’est pas susceptible de se briser lorsqu’il est coupé. Il peut être utilisé à des fins diverses et est très adaptable. Le panneau de bois est polyvalent en termes de finitions. Il peut être imité de nombreux matériaux. Sa texture fine permet d’obtenir facilement un résultat soigné. Le MDF est un matériau isotrope et présente des caractéristiques parfaitement homogènes.

Découvrir aussi :  Mur en moellon : ses caractéristiques et ses avantages

Le bois massif, en revanche, peut contenir des nœuds, ce qui le rend moins uniforme. Les panneaux de bois MDF sont extrêmement résistants aux changements de température et d’humidité. Ils sont donc peu susceptibles de rétrécir, de se déformer ou de se dilater. Le MDF peut également être ignifugé et laqué, mélaminé, plié et imperméabilisé pour augmenter sa résistance.

Le MDF est moins cher que le bois massif et plus durable. Il est fabriqué à partir de bois qui n’est pas utilisable de manière traditionnelle.

Quels sont les inconvénients des panneaux de bois MDF ?

Les panneaux de bois MDF présentent quelques inconvénients dont vous devez être conscient avant de commencer toute construction ou rénovation. La sensibilité du MDF à l’eau est sa principale faiblesse. Ce matériau ne doit pas être en contact direct avec la pluie, même s’il a une grande résistance à l’humidité. Il doit être utilisé uniquement à l’intérieur. Il est préférable de l’imperméabiliser avant de l’utiliser dans des endroits humides comme les salles de bains. Le MDF est plus léger que le contreplaqué et les panneaux de particules en raison de sa nature compacte, mais il reste plus facile que le bois massif.

Les panneaux de bois composite sont également plus denses que le contreplaqué et les panneaux de particules, ce qui entraîne une usure prématurée des lames des outils de coupe. La nature poreuse du support implique qu’il doit être préparé avant d’être peint.

Sinon, la peinture sera absorbée trop rapidement et ne sera pas uniforme. Ce matériau très condensé est facile à fendre, il faut donc prendre des précautions particulières pour le percer et le visser. Le MDF pose un problème de santé. Le MDF peut causer des problèmes de santé aux bricoleurs en raison de sa forte teneur en formaldéhyde. Il est recommandé de porter un masque pendant la découpe et de bien aérer la zone de travail pendant les pauses.

Découvrir aussi :  Comment réussir l'isolation de sa maison ?