Travaux

Comment réaliser soi-même une allée en béton désactivé ?

Vous pouvez choisir un chemin en béton désactivé lorsque vous construisez ou rénovez votre jardin. Vous pouvez le faire vous-même, à condition de le faire correctement. Voici les étapes à suivre, ainsi que nos conseils sur la réalisation de votre allée et la façon de la construire.

Définition et avantages d’une allée en béton désactivé.

Avant d’entrer dans les détails de la construction d’une allée en béton désactivé, examinons brièvement ce matériau qui gagne rapidement en popularité.

Qu’est-ce que le béton désactivé : définition

Le béton est un matériau de construction composé de granulats (sable, gravier, cailloux, etc.). Un liant tel que le ciment est utilisé pour maintenir les agrégats ensemble. Le béton désactivé, également appelé béton nu, laisse apparaître les granulats à sa surface, contrairement au béton classique qui est généralement lisse. Il a un aspect décoratif.

Le béton désactivé est un meilleur choix pour les allées.

Une allée peut être utilisée comme point focal pour la décoration. La première étape consiste à décider du type de revêtement à utiliser. Le béton désactivé est en train de devenir le choix préféré des professionnels et des particuliers en raison de son aspect esthétique et des nombreuses possibilités qu’il offre.

Ce matériau fait partie de la collection des bétons décoratifs et peut être personnalisé. Il vous suffit de choisir la taille, la couleur et la forme des granulats que vous souhaitez utiliser. Ce revêtement est également antidérapant car il permet aux granulats d’être exposés en surface. Il est également résistant aux intempéries et facile à entretenir, tout comme le béton traditionnel.

Découvrir aussi :  Les travaux à faire avant la vente d'un bien immobilier

Comment fabriquer du béton désactivé ?

La première étape de la création de votre allée en béton désactivé consiste à produire le matériau. Commencez par définir les caractéristiques décoratives que vous souhaitez pour votre allée. Cela vous aidera à choisir les bons matériaux.

Matériaux à utiliser

Le béton nu se fabrique de la même manière que le béton ordinaire. Il nécessite de l’eau, du ciment et du sable. Le ciment utilisé déterminera la couleur du béton. Vous pouvez choisir entre un ciment blanc et un ciment gris classique.

La base de tout béton désactivé réussi est constituée par les granulats. Vous devez choisir la taille, la couleur et la forme des granulats en fonction du résultat que vous souhaitez obtenir.

Batching

Le dosage est une étape essentielle dans la production de votre béton nu. L’ensemble du mélange doit être homogène. Pour le mélange sable-granulats, il est recommandé d’utiliser 1/3 des granulats pour 1/3 de sable fin. Pour un sac de ciment de 35 kg, vous aurez besoin de dix seaux de gravier. Le béton est pesé à 350 kg/m3.

Pour obtenir 200 litres de béton, prévoyez :

  • 35 litres d’eau
  • 70 kg de ciment
  • 100 litres de sable
  • 160 litres d’agrégats

Le dosage des agrégats aura également une incidence sur la quantité.

Quelles sont les étapes pour réaliser une allée en béton désactivé ?

Une fois que le matériau de base a séché, vous pouvez maintenant réaliser votre allée en béton. Voici les étapes à suivre.

Préparer votre allée

La préparation est essentielle pour tout type de construction ou de rénovation. La protection des abords du chantier est également importante pour réduire les risques d’éclaboussures. Pour une allée, le support (le sol) doit être excavé sur 25 cm. 16 cm suffisent pour une allée piétonne. C’est là que vous voulez maximiser la résistance de vos pavés.

Découvrir aussi :  Réparation de fuite à la base d'un robinet mitigeur

Ensuite, utilisez une plaque vibrante, ou un rouleau compacteur, pour compacter la surface qui recevra le pavé en béton désactivé. Pour permettre l’évacuation des eaux de pluie, il est important de maintenir une pente entre 0,5 et 1 cm.

La création du coffrage pour couler le béton est une autre étape importante de la préparation du chantier. Il s’agit d’installer des planches de bois autour de la surface de l’allée. Pour résister à la pression du béton, choisissez des planches d’une épaisseur de 25 mm. Les planches doivent avoir la même hauteur que la surface finale de la dalle de béton.

Un conseil : pour faciliter le “démoulage” et le “décoffrage”, huilez l’intérieur des planches de coffrage.

Le tracé de votre allée

Le calepinage est une méthode de pose d’un revêtement dans la construction. Le calepinage vous permet de préciser les éléments à poser et leurs dispositions. Nous vous recommandons des pavés en brique, des bordures en aluminium ou des pierres pour délimiter les différentes zones de votre allée en béton désactivé.

Les tracés doivent être posés sur une base de mortier quelques jours avant le coulage du béton. Si votre surface est supérieure à 20 mètres carrés, des joints de dilatation (bandes plastiques spécifiques), doivent être installés tous les 2 à 3 mètres. Cela empêchera la structure de se déformer.

Le bétonnage

Il est important de s’assurer que les conditions climatiques sont réunies avant de couler le béton.

  • Températures entre 5 et 22 degrés Celsius
  • Hygrométrie à partir de 60 à 80
  • Absence de pluie ou de vents forts
Découvrir aussi :  Combien de temps faut-il pour appliquer un enduit sur un mur extérieur?

Une fois ces conditions réunies, vous pouvez commencer à niveler la surface à l’aide d’une grande règle de maçon. Coulez le béton, tirez, nivelez et truellez pour obtenir un résultat uniforme. Pulvérisez le désactivateur sur toute la surface à l’aide d’une buse large.

Nettoyage du revêtement et application de la résine de finition

Cette opération s’effectue entre 24 et 48 heures après le coulage du béton. Elle permet d’enlever la couche superficielle et de faire apparaître les granulats. Avant de commencer le nettoyage, tenez compte des conditions météorologiques et de la prise du béton.

Vous pouvez également utiliser un nettoyeur haute pression (au moins 120 bars). Pour réduire l’impact, maintenez le jet d’eau à au moins 30-50 cm de la chaussée. Une finition en résine est appliquée pour protéger le béton contre les huiles et autres contaminants.