Entretien

Carrelage qui se décolle : les raisons et comment le réparer

Les carreaux peuvent se décoller pour diverses raisons : l’usure du temps, une mauvaise installation d’origine ou une humidité excessive, tant dans l’environnement que par les tuyaux internes du mur. La technique pour les réparer est simple. Cet article détaille l’importance de l’entretien du carrelage et explique comment retirer et refaire les joints de carrelage.

Entretien du carrelage : évitez qu’il se décolle

Un mur en carrelage nécessite des travaux d’entretien avant tout pour conserver son bel aspect, car le passage du temps détériore sa couleur, ses textures, etc. Mais ce n’est pas seulement un problème visuel.

Le ciment (ou tout autre matériau utilisé pour le coller) s’use également et peut entraîner le détachement d’un carreau et sa chute.

Dans ce cas, le dommage ne sera pas seulement celui de l’image, mais il y aura aussi des bris, tant de la pièce détachée elle-même que des carreaux environnants, du sol sur lequel elle tombe, etc. Il est conseillé d’effectuer des contrôles réguliers pour vérifier l’état de son carrelage et éviter qu’il ne se décolle.

Carrelage qui se décolle : comment réagir ?

En outre, lorsqu’un carrelage commence à se décoller, il a tendance à se détacher de plus en plus. Cela affecte les joints, ce qui compromet à son tour les carreaux environnants… En d’autres termes, une sorte de cercle vicieux qui, plus vite il sera arrêté, mieux ce sera.

C’est pourquoi il est conseillé d’effectuer des contrôles réguliers pour vérifier l’état des carreaux, notamment pour voir si certains sont décollée.

Si l’on détecte un tel état, la meilleure chose à faire est de le réparer avant que les dommages ne s’aggravent et que leurs conséquences ne s’aggravent. La réparation consiste en une procédure simple, qui est détaillée ci-dessous.

Découvrir aussi :  Eliminer la moisissure des murs : comment faire ?

Enlever les carreaux qui se décollent

Le moyen le plus simple de vérifier si un carreau est décollé est de taper sur le carreau avec un morceau de bois ou avec le manche d’un outil tel qu’une spatule ou une truelle. La plupart des carreaux émettent un son étouffé, sans écho, mais lorsque le tapotement est effectué sur un carreau décollé, le son est différent, comme un son creux. C’est le signal nécessaire.

S’il y a une fuite dans un tuyau d’eau dans le mur, il faut la réparer au plus vite, car cela entraîne le détachement des carreaux.

Les carreaux peuvent se décoller à cause de l’usure du temps, mais aussi parce qu’ils n’ont pas été posés correctement ou à cause de l’humidité dans le mur, qui peut être causée par un climat général très humide ou par des dommages aux tuyaux à l’intérieur du mur. Il est conseillé de vérifier ce dernier point avant de procéder à la réparation, car si le carrelage est ajusté mais que le problème sous-jacent n’est pas résolu, le carrelage se détériorera à nouveau.

Comment enlever un carreau qui se décolle ?

Une fois que le carreau décollé a été détectée, il doit être enlevé. S’il n’y a pas de dommage majeur, il est conseillé d’agir très prudemment, afin d’éviter qu’il ne se brise et de pouvoir réutiliser la même pièce. S’il est cassé ou trop usé, il est conseillé de le remplacer.

Pour retirer le carrelage, les meilleurs outils à utiliser sont une paire de ciseaux ou, à défaut, un tournevis aussi large que possible. Le bord droit de l’outil reposant sur les joints du carreau en question, des coups légers sont appliqués à l’extrémité opposée, de sorte que le matériau qui le retient encore au mur soit enlevé.

Découvrir aussi :  Quelles sont les causes d'une cheminée qui goudronne ?

Lorsque la rainure est suffisamment grande pour que la pointe de l’outil puisse s’y loger, l’outil est inséré et fait levier. Dans toutes ces étapes, il faut faire très attention à ne pas exercer une force excessive, afin que la pièce ne se brise pas. Il faut aussi, bien sûr, faire attention à ce qu’il ne tombe pas sur le sol lorsqu’il se détache.

Re-coller les carreaux

Avant de reposer le carreau décollé (ou d’en poser un nouveau), il faut préparer la surface à coller. Il doit être nettoyé en profondeur : il est important d’éliminer toutes les traces de ciment sec, la poussière et les particules qui restent sur la surface. Elle doit aussi, bien sûr, être exempte de graisse ou d’autres saletés, et elle doit être très sèche. De cette façon, le nouveau ciment adhérera beaucoup mieux au mur.

Après avoir refait les joints des carreaux décollés d’un mur et, si nécessaire, remplacé les carreaux endommagés, il est conseillé d’appliquer un coulis (c’est-à-dire un mélange d’eau et de chaux, de ciment ou de plâtre en petites proportions) sur les joints nouvellement réparés.

Le risque, tant lors du jointoiement que lorsqu’on parle de nouveaux carreaux en général, est que ces zones seront très sensiblement différentes des zones non touchées. Dans ce cas, il est possible d’utiliser un colorant pour coulis (il existe des produits spécifiques).