Travaux

Quelle épaisseur d’isolant pour une isolation extérieure efficace ?

L’isolation extérieure est essentielle pour réduire les pertes de chaleur et diminuer votre facture énergétique. Entre son principe, ses avantages et son coût, apprenez-en plus ici sur cette technique. Découvrez également comment faire les meilleurs choix pour une isolation extérieure réussie au possible.

Qu’est-ce que l’isolation par l’extérieur ?

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est une opération particulièrement avantageuse en matière de rénovation énergétique. Elle consiste à envelopper les murs extérieurs d’une maison avec un manteau isolant, avant de recouvrir cette enveloppe d’un bardage ou d’un enduit extérieur.

Ainsi, l’isolation par l’extérieur peut être réalisée :

  • Sous enduit : après avoir été collé directement sur la paroi, l’isolant est recouvert d’un enduit d’accrochage ;
  • Sous vêture : un panneau avec une face isolante et une face de parement est utilisé ;
  • Avec bardage : des panneaux isolants sont fixés sur une ossature, et un bardage est installé ensuite pour couvrir le tout.

isolation par l'extérieur quelle épaisseur

De quoi dépend l’épaisseur d’une isolation thermique extérieure ?

L’efficacité d’une isolation par l’extérieur dépend notamment de l’isolant utilisé et de son épaisseur. L’épaisseur est un critère essentiel quant au niveau de performance thermique de l’isolation.

Quels facteurs influencent l’épaisseur d’un isolant ?

Pour choisir l’épaisseur de votre isolant, vous devrez prendre plusieurs paramètres en compte. Chaque isolant a des propriétés thermiques uniques et donc une épaisseur minimale propre. La localisation de votre habitation est également très importante. Par exemple, l’épaisseur devra être relativement importante si vous vivez dans une zone froide, exposée aux vents et où il pleut souvent et abondamment. La qualité de vos murs ainsi que le niveau de performance thermique sont aussi des données essentielles pour le choix de l’épaisseur.

Découvrir aussi :  Maison autonome : comment réussir la construction de ce logement ?

Qu’est-ce que la résistance thermique ?

Notée R et exprimée en m². K/W (Mètre carré-kelvin par watt), la résistance thermique est la capacité de l’isolant à résister au froid et à la chaleur. Une paroi est d’autant plus isolante que la résistance thermique est élevée. Cependant, l’isolation dépend également de la conductivité thermique λ (exprimée en Watt par mètre kelvin) qui représente la capacité de l’isolant à conduire la chaleur.

Exemple de calcul de l’épaisseur d’un matériau

L’épaisseur s’obtient en multipliant λ par R (e = λ x R). Supposons que vous choisissez la laine minérale comme isolant. La conductivité thermique de ce matériau est d’environ 0.04 W/mK. Si vous recherchez une résistance thermique égale à 6, il vous faudra donc une épaisseur de 0.04 x 6 = 0, 24 m. L’épaisseur de votre laine minérale sera donc de 24 cm.

Isolation extérieure d’une maison : épaisseur recommandée

Si vous voulez pouvoir profiter d’une aide pour financer vos travaux de rénovation énergétique, votre isolation extérieure doit être caractérisée par une résistance thermique d’au moins 3,7. Pour cela, vous devrez opter pour une épaisseur d’isolant comprise en 9 et 14 cm. Tout dépendra de l’isolant choisi. Par exemple, l’épaisseur conseillée pour la laine de roche est de 13 cm ; 12 cm pour la laine de verre ; 9 cm pour la mousse phénolique ; 14 cm pour le polystyrène expansé et pour la fibre de bois.

Quel isolant choisir ?

Tous les isolants ne conviennent pas à tous les types de murs. Si vous avez des murs en pierre par exemple, il vaudrait mieux utiliser un isolant naturel comme la fibre de bois, la laine de roche ou la laine de verre. En effet, un mur en pierre doit pouvoir respirer. Ce n’est pas vraiment le cas des murs en béton, qui eux, s’accommodent de toutes sortes d’isolants, qu’ils soient synthétiques, minéraux ou recyclés.

Découvrir aussi :  Installation d'un placard coulissant : quel est son prix ?

épaisseur isolant extérieur

Isoler par l’extérieur, une technique aux multiples atouts

L’isolation par l’extérieur se révèle très efficace pour le traitement des ponts thermiques. Par ailleurs, elle protège les parois en maçonnerie des changements thermiques et permet ainsi de profiter au maximum de l’inertie thermique. De cette manière, les murs n’emmagasinent pas la chaleur : pendant l’été, la maison est donc plus fraîche et des économies peuvent être réalisées sur la climatisation. L’isolation par l’extérieur est ainsi une méthode qui vous réserve un meilleur confort thermique ainsi que des factures d’énergie moins élevées.

Un autre avantage intéressant avec l’isolation par l’extérieur est qu’elle ne réduit pas la surface habitable du logement, contrairement à l’isolation intérieure.

Quel prix prévoir pour une ITE ?

Le coût d’une isolation thermique par l’extérieur dépend d’un certain nombre de facteurs, dont la surface à isoler, la technique d’isolation utilisée ou encore le type d’isolant choisi. Une isolation thermique par l’extérieur coûte généralement entre 100 et 200 € le m².

Il faut notamment prévoir les frais de mise en place du chantier (formalités administratives, protection du chantier, nettoyage du chantier au terme des travaux, montage et démontage de l’échafaudage), mais aussi la main d’œuvre (préparation du mur, pose des panneaux, pose du bardage et finitions).

Comments are closed.