Bon à savoir

Top 5 des plantes grasses d’extérieur qui ne gèlent pas

En plus d’être esthétiques et décoratives, les plantes grasses ou succulentes sont particulièrement faciles à entretenir. Certaines d’entre elles ont en sus l’avantage de pouvoir résister au gel, ce qui renforce leur attrait. Découvrez ici une sélection de cinq plantes grasses qui pourront continuer à embellir votre extérieur même pendant l’hiver.

L’agave

Originaire d’Amérique du Nord et d’Amérique Centrale, l’agave présente des aiguilles épaisses et tranchantes. On l’apprécie cependant pour son beau feuillage en rosette et son impressionnante floraison. Un agave peut atteindre jusqu’à 1 m de haut et 1,20 m d’envergure selon l’espèce.

agave

L’agave résiste à des températures allant jusqu’à -8 °C, voire beaucoup plus pour certaines espèces. L’agave havardiana montana résiste à une température de -17 °C et l’agave montana tolère jusqu’à -20 °C. Quoi qu’il en soit, donnez un coup de pouce à votre agave pour lui permettre de bien passer l’hiver en la protégeant des excès d’humidité.

L’aloe striatula

L’aloe striatula est un aloès rustique qui possède une très bonne résistance au froid. Originaire d’Afrique du Sud où il pousse dans les montagnes, il est connu comme l’aloès le plus acclimatable pour pousser en pleine terre en France.

aloe striatula

Lorsqu’il est placé dans un sol sec et drainé, l’aloe striatula peut résister à des températures allant jusqu’à -12 °C. Une température de -10 °C lui fera perdre ses parties aériennes, mais vous pouvez être certain qu’il les retrouvera au retour des beaux jours. Plantez votre aloe striatula juste après les gelées et arrosez-le régulièrement pendant l’été.

L’opuntia

L’opuntia ou cactus raquette est un type de cactus très connu, reconnaissable à ses larges tiges en forme de raquette.

Découvrir aussi :  Responsabilité engagée des établissements de santé : sécurité anti-brulure et anti légionnelles

opuntia

Le figuier de Barbarie est une espèce d’opuntia dont les fruits sont très appréciés. Les opuntias sont particulièrement résistants à la sécheresse, en plus de bien supporter le froid sans protection jusqu’à – 15 °C ou même – 20 °C. Il suffit de les mettre dans un sol correctement drainé. Ils se prêtent bien aux rocailles et aux massifs minéraux notamment. Pour d’autres conseils pour son entretien, visitez le site Univers Maison.

Le sedum

Originaires du Mexique, les sedums ou orpins se déclinent en une variété de formes et de couleurs. Vous pourrez les retrouver aussi bien sur les toitures végétales que dans les parcs et jardins où ils servent parfois à boucher les trous.

sedum

Ces plantes ornementales peuvent supporter des températures allant jusqu’à -20 °C : il leur suffit d’une terre bien drainée. Le sedum a des propriétés prugaives et diurétiques, et est même utilisé pour lutter contre les cors et les aphtes.

La joubarbe

La joubarbe est une plante à tige velue dont les feuilles charnues prennent l’apparence de petits artichauts. Elle présente des fleurs roses ou jaunes et est particulièrement facile à cultiver. Les joubarbes tolèrent aussi bien les sols pauvres que le manque d’eau, la sécheresse et l’absence d’entretien.

joubarbe

Elles supportent par ailleurs des températures allant jusqu’à -25 °C sans protection hivernale. Les joubarbes conviennent aussi bien à une culture en extérieur qu’en intérieur, en bordure, en rocaille, ou en coupes.