Travaux

Mur en moellon : ses caractéristiques et ses avantages

Le moellon est un bon choix pour la maçonnerie car il offre de nombreux avantages et constitue une option fiable. Mais quels sont ses atouts et pourquoi les moellons connaissent-ils un tel succès ?

Cet article vous expliquera comment construire des murs en moellon et quelle est la législation en vigueur pour une meilleure isolation.

Quels sont les avantages d’un mur en moellon ?

Un matériau solide

Matériau solide constitué de blocs de béton, le moellon permet d’ériger rapidement des murs ou des bâtiments. Il est ensuite fixé avec un mortier de ciment et de sable. C’est le matériau le plus utilisé aujourd’hui dans la construction, quel que soit son type, qu’il s’agisse d’un bâtiment industriel ou d’une maison.

Le moellon est poreaux mais s’épaissit avec de l’enduit

Le moellon est également poreux et fragile. Il est extrêmement résistant à l’écrasement et se ramollit lorsqu’il gèle. Sa fragilité fait qu’il aura toujours une forme irrégulière. Il est donc préférable de ne pas les jeter ou de les maltraiter pour éviter qu’ils ne s’affaiblissent.

Pour compenser cette faiblesse, les murs en moellons sont souvent épaissis et leur mise en œuvre se fait avec un enduit. Le meilleur étant la chaux qui protège les pierres.

Le moellon : un excellent matériau de construction

Le moellon est un excellent matériau de construction, et c’est pourquoi il a connu un tel succès. Il est très durable et peut résister aux intempéries et à l’usure. De plus, il est abordable à 300 euros par mètre carré.

Il est également incombustible, ce qui signifie qu’il résiste aux incendies. Il est très rare qu’une maison en moellons brûle complètement après un incendie. Toutefois, les murs resteront presque toujours debout. C’est également un matériau solide qui peut résister à de fortes tempêtes et à des tremblements de terre. Il est facile à assembler et ne nécessite aucune compétence particulière.

Quels sont les inconvénients d’un mur en moellon ?

Le moellon présente deux défauts qui ruinent sa réputation. Tout d’abord, il ne faut pas installer un mur en moellons sans un doublage isolant. Il est vrai que l’isolation thermique et phonique du parpaing est quasi inexistante. C’est dommage, mais c’est vrai.

Enfin, et surtout, le moellon est une forme particulière qui ne permet pas les fantaisies architecturales.

Les moellons ont toujours un excellent rapport qualité-prix. Vous pouvez économiser de l’argent en récupérant les gravats sur votre terrain, ou vous pouvez les obtenir gratuitement en échange d’un déblayage.

Prix des moellons pour la construction de murs

De nombreux magasins de bricolage vendent des matériaux tels que des blocs de pierre, des parpaings et des gravats. Les prix varient d’un magasin à l’autre, en fonction de la taille des pierres. Le prix unitaire d’un moellon de 10 cm est de 0,78 euros et de 0,98 euros pour un de 20 cm. La pierre est généralement vendue en m2 ou en m3, et une pierre de 1m3 peut être négociée pour environ 300 euros.

Le prix d’un ouvrage en moellons varie en fonction de son importance. Les matériaux sont inclus et le prix varie de 300 euros à 1000 euros par m3. Demandez un devis gratuit à des professionnels pour votre projet.

Conseils : Vous pouvez également réduire votre budget en mettant une partie des gravats dans une décharge ou sur une zone déblayée. Ou, si votre sol est rocheux, simplement sur votre sol.

Quel est le coût du moellon creux ?

Il est possible d’utiliser des moellons creux pour la construction de murs. Il est facile à mettre en œuvre, résistant et incombustible. Ce matériau est également abordable. Un moellon creux de 15 cm coûte en moyenne entre 1,2 euros et 1,5 euros .

Pour construire un mètre carré de mur, vous aurez besoin de 10 moellons de 15 cm. Un mur en moellons creux coûte entre 12 et 15 euros par mètre carré.

Entretien des murs en moellons

Les fissures sont une caractéristique commune des murs en moellons. Les fissures sont le signe que l’eau a pénétré dans le mortier. C’est le signe que l’eau s’est infiltrée dans le mortier. La solution de réparation est le jointoiement au coulis liquide.

Il est possible que le mur s’affaisse à certains endroits. Il peut s’agir d’un problème de fondation, qui devra être réglé par une reprise en sous-œuvre. Cela peut nécessiter l’intervention d’un professionnel.