Immobilier

Combien coûtent les diagnostics immobiliers obligatoires ?

Si vous avez l’intention de vendre ou de louer votre propriété, vous devez effectuer un certain nombre d’analyses immobilières. Il s’agit d’une obligation légale que vous devez remplir pour pouvoir mettre votre logement en vente.

Vous devez les payer, et vous pouvez faire rembourser l’accomplissement de ces diagnostics dans le prix de vente. Si vous voulez obtenir une estimation exacte, il est pertinent de vous renseigner sur les tarifs en vigueur. Ils peuvent être fixés par le professionnel chargé de l’évaluation immobilière, mais il existe une norme.

Calculer le coût des diagnostics immobiliers obligatoires

Comme mentionné précédemment, le professionnel qui effectue l’inspection immobilière peut fixer le prix. Pour une maison de 3 pièces, vous devrez débourser 130 euros en moyenne pour la réalisation d’un diagnostic.

De nombreux facteurs doivent être pris en compte pour déterminer les tarifs :

  • La situation géographique : le professionnel prend en compte le coût du voyage et le coût de la vie dans votre zone géographique, ainsi que l’importance de la concurrence à proximité. Contrairement à ce que vous croyez, vous devrez payer moins cher pour la région parisienne que pour les autres régions de France.
  • Le type de diagnostic : le prix moyen se situe entre 80 et 160 euros, mais certaines particularités peuvent nécessiter un coût plus élevé. En réalité, le médecin prendra en compte le degré de difficulté du problème, les compétences du praticien et la durée de l’intervention.
  • Les tarifs du professionnel : le professionnel est libre de prendre la marge qu’il souhaite.
  • Les caractéristiques de la maison : la taille de la maison ainsi que la taille des pièces. Plus le logement est grand, plus le diagnostic sera coûteux.
Découvrir aussi :  Comment estimer son bien immobilier ?

Quels sont les prix des diagnostics immobiliers obligatoires en moyenne ?

Pour donner un aperçu des coûts moyens de chaque type de diagnostic, nous avons tiré nos conclusions de l’expérience du propriétaire d’une maison de trois pièces en ville.

Le diagnostic de performance énergétique (DPE)

Le diagnostic de performance énergétique est le seul qui soit exigé dans toute la France pour la vente d’un bien immobilier.

En cas d’absence, il peut empêcher la finalisation de la vente. Il est fonction de la taille et de l’âge de votre maison ; son coût varie entre 80 et 200 euros. Il informe les acheteurs potentiels du niveau d’isolation et de l’empreinte carbone d’un appartement ou d’une maison.

Diagnostic plomb

Ce test permet d’identifier la présence ou l’absence de peinture au plomb. Il est généralement réalisé dans les maisons anciennes. En fonction du type de surface et des mètres carrés de votre maison, le coût varie entre 120 et 300 euros.

Le diagnostic gaz

Cette certification est exigée uniquement dans le cas d’installations fonctionnant au gaz. Il peut s’agir du chauffage ou de l’alimentation en eau sanitaire. Le coût typique se situe entre 100 et 150 euros.

Le diagnostic amiante

Pour les logements anciens Ce diagnostic coûtera entre 80 et 150 euros. Le professionnel a le droit de prélever des échantillons qui seront analysés dans un laboratoire. Vous devrez prévoir une enveloppe pour payer le laboratoire en cas de.

Diagnostic de l’énergie électrique

Les installations électriques qui ont plus de 15 ans doivent faire l’objet d’un diagnostic électrique qui coûte entre 90 et 150 euros.

Découvrir aussi :  Comment obtenir un prêt immobilier sans être titulaire de la fonction publique ?

La loi du diagnostic Carrez

Si la résidence se trouve dans un immeuble en copropriété, il est obligatoire de le faire faire. Le coût varie entre 70 et 150 euros.

Le diagnostic termites

Dans certaines régions Le diagnostic termites peut coûter entre 100 et 150 euros.

Le diagnostic est l’état des risques des servitudes ainsi que l’information sur la base (ESRIS).

Anciennement connu sous le nom d’ERNT Ce diagnostic est totalement gratuit si le propriétaire du bien est en mesure de réaliser lui-même le test en remplissant un formulaire de demande. Des professionnels peuvent également effectuer la démarche pour un coût qui varie de 15 à 40 euros.

Le diagnostic assainissement

Il n’existe pas de professionnel qualifié pour réaliser ce type de diagnostic. Seul le SPANC, le service d’assainissement non collectif d’une commune, peut réaliser le diagnostic et délivrer une attestation. En moyenne, il faut débourser la somme de 130 euros.

Comment faire des économies sur les diagnostics immobiliers ?

Vous devrez trouver des moyens de réduire le coût total. Pris dans leur ensemble, les diagnostics ne sont pas coûteux ; cependant, si vous les additionnez tous, vous pourriez rapidement faire grimper la facture.

Les propriétaires se tournent généralement vers le pack diagnostics immobiliers pour faire des économies. Certaines entreprises se spécialisent dans la réalisation de divers diagnostics. Le spécialiste ne vient qu’une fois et vous fournira tous les documents dont vous avez besoin pour la location ou la vente d’un bien.

Il n’y a pas tous les diagnostics qui sont obligatoires. En effet, tout dépend de la localisation de votre habitation ainsi que de l’âge de votre maison. Par exemple, la réalisation d’un diagnostic amiante n’est pas importante pour une maison de construction récente. En général, il y a une fourchette de 4 à 7 diagnostics obligatoires.

Découvrir aussi :  Se connecter à son compte personnel IAD intranet : mode d'emploi

Des forfaits vous permettent d’économiser jusqu’à 50% sur le coût de ces tests. En moyenne, pour une maison de trois pièces, le coût d’un forfait vous reviendra à environ 450 euros.

Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, il est préférable d’économiser au maximum sur les analyses immobilières. Ces certificats vous offriront une protection juridique contre les vices cachés. Il est essentiel de rechercher les qualifications et la réputation d’un professionnel avant de prendre contact avec lui. Si l’acheteur sait qu’il y a des problèmes après la vente, il ne sera pas en mesure de vous contester.

Vous avez le droit de demander des estimations et d’utiliser le marché pour négocier des tarifs plus bas. Si vous avez déjà effectué des diagnostics auparavant, assurez-vous d’en examiner les dates de validité.